Découvrez le métier de paysagiste

 

L’origine du métier de paysagiste remonte aux premiers grands jardiniers, qui dessinaient des jardins et des parcs.

Plan jardin histoire
Plan du parc Glienicke en Allemagne – 1862

 

C’est Henri IV, en 1599, qui organise la corporation des jardiniers, en créant les quatre branches du métier :

  • Les « maraîchers », chargés de la culture des légumes,
  • Les « floresses » ou horticulteurs-fleuristes, et les « treillageurs », spécialisés dans la culture et l’entretien des arbres fruitiers,
  • Les « préoliers » – pépiniéristes et élagueurs-arboristes,
  • Les « courtilliers », les jardiniers-paysagistes.

Il s’avère que les courtilliers devaient maîtriser l’ensemble des techniques précédentes, pour pouvoir exercer au mieux leur métier.

En France, le métier de paysagiste, a pris son essor lors des grandes reconstructions de l’après-guerre.

La profession évolue et s’adapte aux changements climatiques, et aux divers impacts environnementaux : préservation des ressources naturelles, adaptation des projets aux changements climatiques, réimplantation de la nature en ville, recyclage, dépollution…

Le paysagiste conçoit des projets d’aménagements extérieurs. Il intervient sur plusieurs phases d’un projet :

  • Compréhension du besoin, analyse / état des lieux et diagnostic de l’espace et des contraintes.
  • Conception du projet.
  • Aménagement des espaces paysagers.
  • Entretien.

Il peut intervenir auprès des collectivités (secteur public), du secteur privé (zones résidentielles), mais également chez les particuliers (cible de clientèle qui s’est fortement développée ces dernières années).

 

Compréhension et conception du projet :

Lors des deux premières étapes de travail, le paysagiste réalise plusieurs tâches :

  • Analyse de la demande et vérification de la compréhension des besoins et du contexte (histoire, culture, climat…),
  • Réalisation d’une analyse paysagère du site concerné,
  • Réalisation de relevés topographiques,
  • Définition et présentation des projets d’aménagement adaptés aux contraintes du site (plans d’aménagement 3D, esquisses, images ou vidéos, croquis en perspectives, coupes…),
  • Montage de la proposition financière.

Lors de cette phase de conception, le paysagiste, à la pointe de la technique, et avec un grand sens créatif, est amené à utiliser des logiciels de DAO / CAO (exemple : sketchup).

 

Pourquoi faire appel à un professionnel du paysage pour votre jardin ?

  • Un projet sur mesure
  • Choix des bons matériaux et des bons végétaux adaptés à la nature de votre terrain
  • Vous permettre de profiter de votre jardin toute l’année avec des floraisons échelonnées
  • Faire le choix de la qualité et la pérennité

Pour toute information complémentaire, contactez-nous !